Onychophagie...

Publié le par onglesrevientdeloin

Mes derniers souvenirs d'ongles "longs" remontent à mes 5 ou 6 ans quand ma grand-mère me les coupait dans sa salle de bains du Périgord... et que je me retrouvais avec de petites "poupées" au bout de doigts !

http://www.alloboulotbobo.fr/images/images/conduite%20du%20changement.jpg

Depuis, j'ai toujours rongé mes ongles ! alors pas "jusqu'à l'os" comme j'ai déjà vu sur certaines photos ! mais je saignais souvent, j'attaquais surtout les peaux autour...

 

Description des Onychophages:

Bien des auteurs décrivent l'onychophage comme un : 

- sujet vif, hyperactif, instable, nerveux, tendu, autoritaire, anxieux 

- qui a du mal à extérioriser ses sentiments

- on note parfois une forme de retrait : indifférence apparente, distraction

- ou de refus : désobéissance, difficulté à écouter et mémoriser les ordres reçus

Environnement de l’onychophage

Ce type de symptôme est augmenté quand l’environnement est plus froid, moins personnalisé, permettant moins d’interactions entre le sujet et les autres.

On peut notamment parfois observer concernant le sujet :

  • déménagement, destruction ou perte du logement
  • relation entre les parents tendue ou peu claire : divorce, mésentente masquée, infidélité, etc.
  • absence mal expliquée ou mal acceptée d’un des parents
  • difficulté pour un des parents ou beau-parent d’exercer valablement sa fonction
  • mauvais traitements et humiliations
  • rivalité avec frère(s) ou sœur(s)
  • problèmes par rapport au milieu scolaire : pression excessive, peur des examens
  • stress en général
  • Il existe une onychophagie mimétique, ou onychophagie d’imitation, de sorte qu’on peut assister à des sortes d’ "épidémies" dans un groupe familial, scolaire, etc. (Comme le sujet admire un de ses amis qui se ronge les ongles, il se met à l’imiter).

Source : http://auriol.free.fr/psychanalyse/onychophagie.htm

Publié dans Onychophagie

Commenter cet article